Le Prophète – Roger Allers

le-prophete-90686

TITRE : Le Prophète

RÉALISATEUR : Roger Allers (et cie)

NOTE : 5/5 – ❤

 

 

RÉSUMÉ :

Sur l’île imaginaire d’Orphalese, une fillette espiègle de 8 ans, Almitra, fait la connaissance de Mustafa, prisonnier politique assigné à résidence. Une amitié improbable naît de cette rencontre inattendue. Mais le jour de leur rencontre, le gouvernement apprend à Mustafa qu’il est enfin libéré : les soldats le conduisent aussitôt à un bateau qui doit le ramener dans son pays.
En chemin, Mustafa fait part de sa conception de l’existence et de ses poèmes à la population d’Orphalese, tandis qu’Almitra le suit en secret. À chaque étape du parcours, elle imagine de somptueux paysages illustrant ses propos. Cependant, lorsque la fillette comprend que le gouvernement réserve un sort funeste à Mustafa, elle décide de tout tenter pour lui venir en aide.

 

 

MON AVIS :

Un énorme coup de cœur pour ce magnifique film d’animation ! Tout est beau dans ce film, les dessins, les musiques, les chansons, les textes… Il fait rire et pleurer, il est apaisant, fait réfléchir sur une nouvelle conception de la vie.

Beaucoup de styles graphiques différents, pour le plaisir des yeux, de très jolies bandes sons, pour le plaisir des oreilles, de très jolis poèmes, pour le plaisir de l’âme ! Tout notre être est heureux d’avoir vu ce film. J’ai appris, après l’avoir vu, qu’il s’agissait de l’adaptation de l’œuvre littéraire Le Prophète de Khalil Gibran (que j’ai découvert par la même occasion, et à qui est dédié le film). Aussi, je suis ravie d’avoir pu constater que les poèmes énoncés par Mustafa sont en réalité des traduction (très fidèle de ce que j’ai pu voir) du livre lui-même.

Ainsi, à travers ce film, nous découvrons l’histoire d’une livre qui à l’air magnifique, les talents de conteur de Mika, toute une bande de dessinateurs extrêmement talentueux, mais également le talent d’un auteur que je ne connaissais personnellement pas.

Ce film cumule donc les bons points, tant il est beau et émouvant. Il plaira aussi bien aux grands, qui sauront comprendre la profondeur des mots, qu’aux petits qui sauront apprécier son aspect visuel.

A voir aussi vite que possible !

 

 

CITATION :

Pour être libre, il faut briser les liens avec lesquels on s’est soi-même enchainé.

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s